1heart, 1tree : l’appli qui végétalise la tour Eiffel

A l’occasion de la COP-21, une artiste plasticienne propose une œuvre d’art à laquelle chacun pourra participer. Cette initiative habillera d’arbres et de feuillage les monuments parisiens… ainsi que la planète entière.

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, Paris accueille la conférence des parties (COP-21) ayant pour objectif d’aboutir à un accord international sur le climat. Parallèlement à cette réunion exceptionnelle, des manifestations sont prévues dans toute l’Ile-de-France, visant à placer l’environnement au centre des préoccupations publiques.

C’est dans ce contexte que Naziha Mestaoui, artiste plasticienne belgo-tunisienne, a fait une proposition associant art numérique et initiative de reforestation.

Des forêts monumentales

Donner à chacun la possibilité de participer de façon active à des projets de reforestation, tel est le principe fondamentale de l’œuvre collaborative One Heart, One Tree de Naziha Mestaoui. Grâce à la technologie du mapping, la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou encore l’Hôtel de Ville deviendront les supports de ce projet, et verront leur façade s’habiller d’une forêt virtuelle faisant de l’initiative artistique une expérience immersive accessible à tous.

arc

S’inscrivant dans une démarche éco-responsable, le projet One Heart, One Tree vise à replanter des arbres dans des zones protégées ou des systèmes agro-forestiers. Initiée en 2012 pour la conférence de Rio, le projet, à l’état de prototype, avait permis la plantation de plus de 15 000 arbres. Aujourd’hui, il est attendu comme un phénomène écologique viral.

Comment ça marche ?

Tout le monde pourra participer au projet One Heart, One Tree, par l’intermédiaire d’un smartphone. Après avoir téléchargé l’application, vous pourrez tout simplement choisir une espèce d’arbre ainsi qu’un lieu de plantation (Maroc, Pérou, Thaïlande, Australie, Roumanie…) pour commander la germination d’une graine à laquelle il suffira d’une pulsation de votre cœur pour prendre vie. Du29 novembre au 3 décembre, de 18h à 1h du matin, chaque arbre commandé poussera virtuellement sur les différents monuments de Paris grâce aux principes de la réalité augmentée.

Le processus peut être répété à volonté, il n’y a pas de limite en graines. Chacune d’elle coûtera la somme symbolique de 2 ou 3 euros.

rapport

Par la suite, l’argent récolté est redistribué à des associations de reforestation partenaires du projet –une trentaine sur les 5 continents – qui seront en charge de concrétiser les demandes de plantation. Quelques mois plus tard, chaque personne ayant commandé une graine recevra un certificat et les données géolocalisées sur Google Earth de l’arbre en devenir. Tous les 6 mois, le planteur à distance recevra un rapport sur l’évolution de la plante et ce, durant 3 ans. Une façon impliquée de prendre part à des projets d’envergure de reforestation.

Lancée sur Kickstarter, le projet a très rapidement obtenu les fonds nécessaires à son accomplissement. Après Paris, il devrait investir les monuments les plus emblématiques de la planète. L’objectif de One Heart, One Tree est ainsi de planter plusieurs millions d’arbres à travers le monde, alors tenez-vous prêts à dégainer votre smartphone !

Plus d’infos sur le site.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone