A la recheche des sapins Pif Gadget

En décembre, le sapin est à l’honneur ! Symbole de Noël, il est facilement identifié par les enfants et c’est sans doute pour cette raison que dans les années 70, le magazine Pif Gadget accompagne l’un de ses numéros d’une bouture de conifère que les jeunes lecteurs peuvent eux-mêmes planter. Une quarantaine d’années plus tard, un toulousain s’est lancé dans la recherche de ces madeleines de Proust version botanique.

En 1969 est publié le premier numéro du magazine Pif Gadget, hebdomadaire jeunesse accompagné d’un gadget différent à chaque parution. Du pois sauteur aux crevettes préhistoriques, le cadeau était aussi attendu par les enfants que la revue elle-même. En 1975 sort le numéro 347. Le gadget qu’il contient est une bouture d’épicéa de quelques centimètres qui promet aux enfants de devenir plus grand qu’eux en 2 ans ! Nombre d’entre eux se sont alors livrés à une expédition de jardinage (parfois clandestine), à l’image du jeune Joël Fauré, 13 ans, qui plantera son sapin près de la maison de ses parents, à l’orée de la forêt de Buzet-sur-Tarn, en Haute-Garonne. Aujourd’hui, l’arbre existe toujours et mesure dans les 12 mètres de haut !

Pif

Au vu des 360 000 exemplaires du Pif Gadget n°347 vendus, le cas de cet arbre ne devait pas être isolé et c’est justement ce qui a encouragé Joël Fauré à lancer un appel dans la presse et sur Internet en septembre 2011 visant à retrouver le plus grand nombre de ces épicéas. Il ouvrira même un blog (toujours accessible à cette adresse) dans lequel les adultes ayant joué le jeu il y a quarante ans peuvent laisser des messages, des photos et la localisation de leur arbre.

L’initiative a reçu un tel accueil médiatique qu’aujourd’hui plus de 200 sapins ont été recensés ! On les trouve sur l’ensemble du territoire français, mais aussi en Turquie, au Canada ou au Japon ! Des brindilles devenues des arbres dont les provenances restent souvent inconnues des passants qui les croisent tous les jours, et qui seraient sans doute surpris de découvrir les origines de ces conifères (mention spéciale au sapin planté en plein centre d’un quartier de Créteil).

sapin

Alors si vous faites partie des jardiniers en herbe estampillés Pif Gadget, n’hésitez pas à laisser un message sur le site !

 

Crédits photos : P. Pavani / AFP.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone