Berges de Seine parisiennes : acte II

Après la rive gauche, c’est au tour de la rive droite de la Seine d’être réaménagée ! La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé ce mardi 5 mai le lancement d’une concertation publique mettant face à face deux scénarios possibles de réorganisation des berges de la Capitale.

En 2013, la Ville de Paris inaugurait la réouverture des berges de la rive gauche de la Seine, désormais interdites aux voitures et ponctuées de multiples installations et points de détente. Des bars, des activités sportives mais aussi des espaces verts, comme un verger et des jardins flottants jalonnent désormais le bord du fleuve du Quai Branly aux Invalides.

Mardi 5 mai 2015, la Maire de Paris a lancé « l’acte II » du processus de restitution des berges de Seine aux piétons, en dévoilant deux scénarios de réaménagement envisagés pour la rive droite :

Le premier s’étend sur 1,5 km. Il prévoit d’aménager une aire piétonne allant de la place du Châtelet au Pont de Sully sur la voie Georges-Pompidou.

Le second s’étend, quant à lui, sur 3,3 km. Plus ambitieuse, cette proposition prévoit une « piétonnisation » allant du port de l’Arsenal au Jardin des Tuileries. On parle de 8000 m² supplémentaires d’espaces verts dans la Capitale grâce à ce projet.

scenarios-berges-de-Seine

Afin de départager ces deux propositions, Anne Hidalgo fait appel à la population. Dès le mois de juin, chacun pourra voter pour le projet qui a sa préférence à l’occasion d’une campagne de concertation publique qui durera tout l’été. Parallèlement, le public est invité à émettre des suggestions quant aux futures installations qui investiront les bords de la Seine. Végétalisation, activités ou équipements, toute idée destinée à rendre les quais plus agréables et plus verts sera examinée. Seul impératif : les aménagements proposés devront être réversibles en cas de crue du fleuve.

La validation du projet final aura lieu à l’automne et devrait être mis en œuvre dès 2016.

L’objectif principal de ces aménagements est de faire de ces berges un authentique espace de loisirs et de détente. Il s’agit également d’une décision écologique qui vise à améliorer la qualité de l’air et de vie du centre de Paris par l’instauration d’une balade piétonne reliant à terme la place de la Bastille à la Tour Eiffel.

Depuis l’installation des nouvelles berges côté rive gauche, on observe une réduction de 15% sur les émanations de dioxyde d’azote sur la zone (sans augmentation aux alentours). Par ailleurs, une flore spontanée commence à investir les lieux, contribuant à préserver la biodiversité parisienne.

Alors comment participer à cette concertation publique ?

mairie-de-paris

Afin de recueillir les suggestions, la Mairie de Paris organise une exposition à l’espace « Paris rendez-vous » (concept store de l’Hôtel de Ville). Un registre y sera mis à disposition du public qui pourra y enregistrer ses contributions. Cette exposition sera mobile et se déplacera par la suite le long des berges, pour terminer sa route à Paris-Plage.

Des points de concertation seront également accessibles à tous dans les mairies des 1er, 4e, 7e et 12e arrondissements. Parallèlement, il sera possible de soumettre ses idées sur la plateforme en ligne Idée Paris.

Alors, à vous de jouer !

 

Crédits photos : LUXIGON, Les Echos

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone