Des slips et soutiens-gorge en bois d’élagage

Porter des vêtements en fibres naturelles est chose commune, mais des sous-vêtements faits de bois, c’est tout de suite moins banal. Depuis 2012, une société française investit le marché de la lingerie grâce à une ligne de dessous sexy conçus quasi intégralement à partir de branches d’arbres.

Pour beaucoup d’entre nous, le recyclage en matière de création vestimentaire s’arrête à la production de vestes polaires (polyester) concoctées à partir de bouteilles en plastique recyclées. Un exemple largement diffusé dans les années 90, donnant une vision optimiste mais finalement très restreinte des possibilités de la technique.

Par ailleurs, dans une époque où le naturel prend de plus en plus de place, les fibres synthétiques n’ont plus le vent en poupe et c’est vers les fibres végétales que la clientèle se tourne désormais. Pour autant, ce n’est pas parce qu’un t-shirt est « 100 % coton » que sa production aura un impact léger sur l’environnement. Par exemple, la confection d’une petite culotte en coton génère à elle seule une empreinte carbone égale à 18 kg, sans oublier que 20 000 litres d’eau sont nécessaires à la culture d’un seul kilo de cette matière. Ainsi, trouver une alternative basée sur des matériaux naturels déjà existants est une initiative résolument éco-responsable.

Seulement, le plus gros challenge dans cette démarche est de parvenir à approcher au plus près les propriétés des matières issues de matériaux naturels cultivés à des fins vestimentaires, paramètre d’autant plus essentiel dans le cadre de la confection de sous-vêtements. C’est pourtant un défi qu’a relevé Sophie Young, une ancienne architecte férue de bois, en créant « Do You Green ».

nuisette-dentelle-de-calais

Do You Green est une marque de sous-vêtements pour femmes et hommes à l’impact environnemental minimal, dont les créations sont conçues à 94% à partir de branches de pins provenant de l’élagage ! Grâce à un procédé d’oxydation biologique, les ramures sont réduites en une pâte de laquelle sont extraites des fibres textiles. Résultat : un tissu doux, fin, au toucher cachemire, qui absorbe 2,5 fois plus d’humidité que le coton traditionnel et qui passe en machine jusqu’à 40°. Des qualités appréciables qui ne se répercutent pourtant pas sur les prix.

Particulièrement attentive aux exigences du bio, la marque utilise des teintures répondant à la norme Oekotex Standard 100, c’est-à-dire que les produits sont exempts de toute toxicité potentielle pour la peau. Hormis la fibre de pin, quelques matériaux annexes interviennent dans la confection de certains vêtements (les 6% restants), comme la dentelle (de Calais !) ou le lycra.

jambieres

Ecolo sur tous les fronts, la marque de Sophie Young privilégie par ailleurs le transport des livraisons et matériaux par voies maritimes, et utilise du carton recyclé pour ses emballages. Chez Do You Green, on est green de chez green… jusqu’aux bout des doigts de pieds !

La boutique en ligne est à cette adresse : Do You Green

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone